Grande balade iranienne de jardins en coupoles

Kashan, Yazd, Bam, Ispahan, Shiraz, Persépolis
Iran – Ispahan – La mosquée Lotfollah – © mazzzur/iStock/Thinkstock

Balade. Ballade. C’est en effet à une double bal(l)à laquelle vous invite Gérard Rovillé par ce voyage, une promenade à travers des villes, des jardins et de grands espaces aux confins des déserts du centre de l’Iran ou à travers les Monts Zagros, à travers également des siècles d’Histoire (2.500 ans) et les traces architecturales et artistiques que les nombreuses dynasties qui se sont succédées ont laissé pour notre plus grand plaisir de voyageurs curieux de comprendre les mondes autres. Mais aussi ballade dans ce monde iranien où la poésie est partout prégnante, dans le bleu des coupoles et des décorations murales, dans l’agencement des jardins qui seront un des fils directeurs de ce voyage, ou dans les hommages quotidiens rendus à Shirâz aux grands poètes de la littérature iranienne. Un voyage sans temps morts mais sans précipitation pour profiter pleinement des sites, des coupoles merveilleusement élaborées des bazars de Kâshân ou des mosquées d’Ardestân et d’Ispahân, des colonnades de Persépolis, des bas-reliefs sassanides de Darab et de Naqsh-e Rostam, de la quiétude des dakhma (tours de Silence) à Yazd ou de la citadelle de Bam qui, malgré les vicissitudes de l’Histoire, veille toujours tant sur le désert que sur la vaste palmeraie qui produit des dattes qui sont une des fiertés nationales en Iran. Un voyage qui, à la manière d’une symphonie, aura des passages andante, d’autres plus allegretto, pour atteindre son point d’orgue au cœur de la Grand Place d’Ispahân.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *